02 mars 2018

Nos ancêtres les Gaulois...

Chronique politique hebdomadaire du vendredi --------------------------------------------------------------       J’ai été formé à l’école de la République. Comme tout les enfants de l’Empire français, noirs ou blancs et même moins blancs, j’ai psalmodié : « Nos ancêtres les Gaulois, ils étaient grands avec des longs cheveux blonds. » Depuis, beaucoup d’eau a coulé dans les rivières de l’hexagone et plus personne n’est convaincu que les ancêtres des français étaient des Gaulois. J’ai passé mon... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2018

La démocratie, mythe ou religion ?

C'est le rituel du vendredi, voici ma chronique politique -------------------------------------------------------------------------        La démocratie, la religion des temps modernes, a-t-elle montré ses limites ? Les professionnels de la chose  politique ont maîtrisé ses composantes, en maîtrisant l’arithmétique électorale. En obtenant une majorité, ils transforment la démocratie en dictature de la majorité ; en ratant la majorité, par le jeu des alliances, ils la transforment en dictature... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 08:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2018

Poutine et la Russie immortelle..

Voici ma chronique politique hebdomadaire du vendredi --------------------------------------------------------------------------    Le 18 mars prochain, aura lieu le premier tour de l’élection présidentielle russe. Le deuxième tour se déroulera au plus tard, le 8 avril 2018. Vladimir Poutine est naturellement candidat pour un deuxième mandat consécutif, et affrontera six candidats dont une femme. Largement favori, nul doute que le 8 avril ne verra pas un changement de locataire au Kremlin.  Chef de gouvernement,... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2018

Et Dieu dans tout ça ?

Chronique du vendredi ou plutôt un "coup de gueule"  ---------------------------------------------------------------------        On prête à André Malraux la célèbre phrase ; ’ le XXIe siècle sera religieux (spirituel) ou ne sera pas’. Depuis l’avènement de ce siècle, les religieux, les fanatiques, les illuminés et le terrorisme dit religieux, font tout pour lui donner raison. La question n’est pas si le siècle sera religieux, mais si Dieu est toujours là pour les hommes. La négation de... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2018

Nomination de Souâd Ayada

Je ne peux pas passer sous silence la nomination de la franco-marocaine, Souâd Ayada, à la tête d'une des principales instances de l'Education Nationale, le Conseil national des programmes. N'en déplaise aux esprits chagrins comme Sylvie Plane, qui a démissionné de son poste de vice-présidente de l'instance, cette nomination est largement méritée et la présence de Souâd Ayada à la tête du Conseil national est une chance pour la France. Elle apportera aux 'français de souche' et aux autres, l'amour de l'effort, de la recherche du... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2018

Nomination de Souâs Ayada

Je ne peux pas passer sous silence la nomination de la franco-marocaine, Souâd Ayada, à la tête d'une des principales instances de l'Education Nationale, le Conseil national des programmes.N'en déplaise aux esprits chagrins comme Sylvie Plane, qui a démissionnée de son poste de vice-présidente de l'instance, cette nomination est largement méritée et la présence de Souâd Ayada à la tête du Conseil national est une chance pour la France. Elle apportera aux 'français de souche' et aux autres, l'amour de l'effort, de la recherche du... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2018

Une bombe à retardement

Vendredi, le jour de ma chronique politique hebdomadaire. -----------------------------------------------------------------------------                 Le système économique est en train de dérailler, partout dans le monde. Les crises économiques et financières qui se succèdent, frappent l’ensemble des populations à l’exception de quelques nantis. L’économie, qu’elle roule au ralenti ou qu’elle accélère, ne fait que développer la richesse d’un petit groupe au détriment de l’ensemble. Il... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2018

Après la bombe A, les missiles font la loi

Voici ma chronique politique hebdomadaire du vendredi -------------------------------------------------------------------------    Après la prolifération des armes nucléaires, c’est au tour des missiles de bouleverser la donne géopolitique. La Corée du Nord défie le monde avec ses tirs de missiles balistiques, l’Iran poursuit son programme de lanceurs et fournit à ses affidés des missiles opérationnels, au grand dam de l’Arabie saoudite et d’Israël. Devant l’hostilité manifeste des Etats-Unis à son égard, la Russie... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2018

Il faut raison garder (suite)

Ma dernière chronique de l'année 2017 : IL FAUT RAISON GARDER, vient de trouver un écho à Paris, par la publication d'une tribune parrainée par Catherine Deneuve. Ces femmes ne sont pas venues au secours des hommes, elles ont fait preuve de discernement et de logique.Devant ces réactions de bon sens, est-ce que le phénomène de meute va reculer ? Est-ce que la galanterie va survive après ces lynchages médiatiques ?Je laisserai le soin de conclure à un journaliste montréalais, figure de la vie intellectuelle québécoise,... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2018

Spéculations et illusions des anti-Trump

Chronique du vendredi: et si on parlait de Trump ? Encore ! ------------------------------------------------------------------------------      Tout au long de sa campagne électorale et depuis son élection à la présidence des Etats-Unis, Donald Trump a déclaré la guerre aux Médias et aux élites de Washington. Pour ce faire, ses tweets rageurs et sa communication débridée, s’ils choquent les tenants du ‘politiquement correct’, enthousiasment ses partisans, ceux qui l’ont élu. Il est vrai que le style du président... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]