15 janvier 2021

JOE BIDEN ET LES TRAVAUX D’HERCULE

Nous sommes vendredi, on reprend les bonnes habitudes. Voici ma chronique politique hebdomadaire: ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------           Le 46ème Président des États-Unis, Joe Biden va avoir à relever plusieurs défis dès le 20 janvier prochain. Il ne bénéficiera pas des 100 jours traditionnels de répit avant les grandes manœuvres politiques.  Le premier défi va être de reprendre le contrôle... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2021

La dérive des GAFAS

           Pendant que le monde avait les yeux rivés sur le Capitole, un autre événement a eu lieu, laissant muet la plupart des commentateurs alors qu’il revêt une importance considérable, peut-être même supérieure à « l’insurrection » des supporters de Trump.  Tweeter suspend le compte de Donald Trump y compris le compte officiel de la Maison Blanche. Il est aussitôt suivi par Facebook, Google et Instagram. Ce pouvoir des GAFAS inquiète aujourd’hui la classe politique. ... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2021

OÙ VA L’AMÉRIQUE ?

Me voici de retour après un repos forcé. Déclaré positif au Covid19, j'ai été sous traitement et mis à l'isolement depuis le 20 décembre dernier. Enfin, ce n'est plus que de l'histoire ancienne. Voici ma première chronique de l'année 2021 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------                               Parler d’un "coup d'État" en analysant les événements d’il y a quelques jours à... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2020

UN NOUVEAU FANTASME : LE RACISME BLANC

Voici ma chronique politique hebdomadaire de ce vendredi : -------------------------------------------------------------------------------   Pour Lilian Thuran, l’ancien footballeur, tout blanc est un raciste qui s’ignore. Dans une interview donnée au journal parisien Le Monde, ce dernier trouve à l’homme blanc un privilège existentiel et lui reproche de n’être jamais discriminé du fait de sa couleur. Voilà un bien mauvais procès que monsieur Thuran fait à l’homme blanc et plus encore aux Français. Comment l’homme blanc... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 décembre 2020

DEUX ÉVÉNEMENTS HISTORIQUES

Pour ce vendredi, j'avais préparé une chronique sur la situation au Liban, mais l'actualité m'oblige à traiter de deux sujets qui me sont chers à plus d'un titre. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- À Rabat, le cabinet royal a annoncé deux événements à priori sans lien entre eux. L'un concerne le Sahara marocain, l'autre plusieurs milliers de kilomètres plus loin, le Moyen-Orient. Honnêtement, on savait que le Maroc... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2020

SARKOZY ET LES ÉCOUTES

ÉCOUTE ! ÉCOUTE ! Depuis quelques jours, l’ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, comparait devant les juges du pays des droits de l’Homme. Il est accusé d’association de malfaiteurs et de corruption, rien que cela ! Dans des écoutes illégales, (car entre un citoyen et son avocat), on apprend que Sarkozy va peut-être intervenir en faveur d’un magistrat et que ce dernier lui renverra l’ascenseur, en lui donnant des informations sur une procédure en cours (affaire Bettencourt) le concernant, et où il sera... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2020

LE NOUVEAU LANGAGE DE LA GAUCHE

          Depuis que la Droite a inclus le social dans son discours politique, depuis que les entreprises se veulent citoyennes, la Gauche s’est trouvé avec un discours vide de tout élément mobilisateur. Comme l’avait déclaré en son temps, l’ancien président de la République française,  Valéry Giscard d’Estaing, la gauche n’avait plus le monopole du cœur.   Alors, repeint en rose ou en vert, ils nous reviennent avec un vocabulaire abscond qui interpelle le chaland. Depuis... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2020

LE SCANDALE DES CLINIQUES AU MAROC

   Le Maroc, à l’instar des autres pays, fait face à une pandémie dont la propagation tient en haleine toute la population. Face à cette situation des plus préoccupantes, il y a quelques jours, le gouvernement marocain a pris plusieurs mesures pour briser la chaîne de propagation. Le ministre de la santé avait alors informé les cliniques privées qu’étant donné que l’offre de soins publics en lits de réanimation est très limitée, il sera fait appel au soutien de l’hospitalisation privée qui sera disposée à travailler dans le... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2020

LES EXCES DU POLITIQUEMENT CORRECT

Voici ma chronique politique hebdomadaire du vendredi --------------------------------------------------------------------------            Derrière des mots acceptables par tous,  le politiquement correct,  cache une arme redoutable : la stigmatisation de l’autre.  Race, genre, sexe :  c’est la guerre culturelle avec comme ennemi, l’esprit du libéralisme.  Aujourd’hui, la crise touche tous les milieux, les Médias en tête. Le 14 juillet... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 novembre 2020

CONSTRUIRE UNE ÉCONOMIE PLUS JUSTE, EST-CE POSSIBLE ?

Comme d'habitude le vendredi, voici ma chronique politique et aujourd'hui aussi économique et sociale : -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------           La crise de 2008 n’a jamais été surmontée, et les gouvernants répugnaient à procéder aux réformes drastiques qui s’imposaient. Ils reculaient devant le prix à payer, en termes de notoriété et de survie politique, devant l’insouciance de la société... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]