10 février 2012

L'irrationnel à la conquête du politique

 Si on laisse l’irrationnel envahir la sphère politique, le religieux empiéter sur les libertés individuelles, le suivisme religieux devenir le bien-fondé de la stratégie politique, le monde arabe se réserve alors d’autres révolutions et d’autres lendemains qui déchantent. Attention ! Un parlementaire islamiste appelle à la prière, en pleine séance du parlement égyptien et se fait rappeler à l’ordre. Un artiste égyptien de renom, est condamné à de la prison ferme, pour des films tournés il y a plusieurs années et... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 11:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 février 2012

Vers une nouvelle guerre froide?

Chronique Politique du Vendredi Matin dans les Matins Luxe sur Luxe Radio Homs, ville martyre d’une Syrie en proie aux affres d’une véritable guerre civile, ne finit pas de compter ses morts. L’ONU, de résolution en résolution, de véto en véto, ne peut que constater son incapacité à remplir son devoir de protéger les populations civiles. On est loin de cette ONU dont Dag Hammarskjöld disait qu’elle n’avait pas pour but de nous emmener au paradis, mais de nous protéger de l’enfer.  Le peuple syrien s’enfonce de... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2012

Le grand Maghreb, une utopie?

Chronique Politique du Vendredi Matin dans les Matins Luxe sur Luxe Radio Le Grand Maghreb n’est pas une utopie, mais un projet lointain, une réalité sous condition et une longue marche. L’Union Européenne, et bien avant, les Etats-Unis d’Amérique, ont toujours milité pour la construction de ce grand ensemble socio-économique en Afrique du Nord. Ils y voient un projet cohérent, qui, tôt ou tard, s’imposera à tous les gouvernements de la région, dans l’intérêt bien compris de leurs peuples. L’agriculture du Maroc et ses... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2012

Mise au point

Certains continuent à s’obstiner dans une erreur non exempte de mauvaise foi. Ils veulent, contre vents et marées, réduire mon rôle auprès du Président Arafat, à une unique mission de négociations avec les autorités israéliennes pour la reprise de la caisse de retraite des employés palestiniens. Pour couper court à une campagne de désinformation évidente, je publie, ci-après, avec sa traduction, le fac-simile de la lettre que le Président Yasser Arafat a adressé au Secrétaire d’Etat américain de l’époque, Warren Christopher,... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2012

Pas d'orchidées pour l'entreprise

Quatrième de couverture de Pas d'Orchidées pour l'entreprise, aux éditions Editions Encre (Paris) 1983. Considérer l'Entreprise comme un ensemble soumis à l'hégémonie du capitalisme serait une erreur. Pour Gabriel Banon, l'entreprise n'est pas un champ clos où s'affrontent les différents partenaires sociaux qui la composent, mais une cellule vivante qui impose sa vérité. Agent de changement, on attend tout d'elle. Tantôt on la charge de tous les maux, tantôt on la porte au pinacle. Croire que l'on peut durablement modifier son... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2012

Le Parti de l'entreprise

Quatrième de couverture du Parti de l'entreprise, coécrit avec Daniel Huguenin, aux Editions Fayard (Paris) 1968. Le prodigieux mouvement d'industrialisation qui caractérise notre époque donne à l'entreprise une place prépondérante: c'est elle qui crée les richesses nécessaires au développement souhaité par tous; c'est elle qui constitue désormais l'instrument le plus efficace pour une transformation de la société. A l'heure où un malaise profond saisit cette société qui hésite sur ses finalités et sur le rythme à adopter... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2012

Le Partage de la Mémoire

Quatrième de couverture du Partage de la Mémoire, coédition de la Croisée des Chemins (Casablanca) & Séguier (Paris), 2010. Gabriel Banon a été le conseiller économique et financier de Yasser Arafat pendant 10 ans. Une collaboration qui a fait naître une amitié surprenante entre le conseiller juif et le président palestinien. Sans jamais utiliser la langue de bois ou le "politiquement correct", l'auteur nous fait vivre de l'intérieur ce que fut son rôle auprès d'Arafat. Sans tabous, il nous parle des relations du chef de l'OLP... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2012

Bibliographie

Des contributions, j'en ai fait pour la presse écrite, au Maroc, en France et aux Etats-Unis, pour la télévision, essentiellement française, et la radio, principalement Luxe Radio. Mais depuis longtemps, j'ai eu la chance de voir publier mes livres. En voici la liste, à jour, en attendant le prochain ouvrage.   - LE PARTAGE DE LA MEMOIRE Co-éditions La Croisée des Chemins (Casablanca) et Atlantica Séguier (Paris) 2010 - LA PAIX DE TOUS LES DANGERS Editions L'Archer (Val de France) 1998 - PAS D'ORCHIDÉES POUR... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2012

La fin d'une guerre

Chronique Politique du Vendredi Matin dans les Matins Luxe sur Luxe Radio L’Afghanistan, une guerre qui n’a que trop duré et qui laissera, après le départ inéluctable des forces occidentales, un pays ravagé, aux mains de chefs de guerre et d’un gouvernement qui n’exerce son autorité que sur la capitale, Kaboul. Les armes inondent le pays, le trafic de la drogue y est florissant et la corruption règne en maître jusqu’aux plus hautes sphères du Pouvoir. Mais qu’est-il allé y chercher, l’Occident ? Qu’est-il allé faire... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 janvier 2012

La Paix de tous les dangers

Quatrième de couverture de La Paix de Tous les Dangers, aux Editions L'Archer  Palestiniens des territoires et Palestiniens de l'extérieur, Israéliens et communautés juives à travers le monde, Musulmans et Chrétiens fervents, chacun détient une parcelle de la destinée du Processus de Paix au Moyen-orient. Tous veulent la paix. Mais veulent-ils la même paix? Personne ne veut la guerre et pourtant les conflits se succèdent sous le regard impuissant de la communauté internationale. Personne n'apréhendera justement les réalités... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]