28 juillet 2017

L'Ecologie, est-elle un domaine réservé ?

Voici ma dernière chronique de la saison (2016/2017). Je souhaite à tous mes lecteurs de bonnes vacances, et leur donne rendez-vous au premier vendredi de septembre prochain. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------    Est-elle de gauche ou de droite, est-elle la passion des bobos gauchistes ou encore une marche de l’escalier politique pour les nouveaux en mal d’idées ? Même Emmanuel Macron, président de la république française, n’hésite... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2017

L'utopie de la puissance nucléaire

Gardons les bonnes habitudes. Voilà ma chronique politique hebdomadaire du vendredi --------------------------------------------------------------------------------------------------------         Devenu la légion d’honneur des Etats en mal de reconnaissance, l’atome militaire est devenu le graal des Etats en mal de puissance. Être dans le club fermé des puissances nucléaires, est devenu leur rêve. Cependant, dès la possession de la « Bombe », ils réalisent, très vite, qu’ils ne peuvent pas... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2017

Macron, est-il le Messie attendu ?

De retour à Casablanca, j'ai retrouvé la chronique du vendredi que j'aurai dû publier en son temps. Je vous la livre aujourd'hui, car elle est toujours d'actualité ------------------------------------------------------------------------------------------ Au Carrousel du Louvre, soudain, Emmanuel Macron apparut. Une longue, très longue marche solennelle, accompagnée par l’Hymne à la joie fait s’écrier un ‘marcheur’: « Le messie est arrivé » (sic). Dos à la pyramide du Louvre, à droite de la statue équestre de Louis XIV,... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2017

Ah Dieu ! Que la guerre est jolie

Chronique politique hebdomadaire du vendredi --------------------------------------------------------------              On entend des bruits de bottes un peu partout. Chaque jour apporte des nouvelles du ‘front’, que cela soit d’une gare, d’un métro, de Mossoul où d’ailleurs. Et pourtant, les observateurs s’accordent à dire que nous bénéficions d’une longue période de paix. En réalité, la guerre comme la paix ont changé de visage. L’irruption de la guerre asymétrique qu’est le terrorisme, a... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juin 2017

L'illusoir pouvoir des hommes politiques

Chronique politique hebdomadaire du vendredi. Désolé pour la semaine dernière, le sujet demandait encore du travail. -----------------------------------------------------------------------------------------------  Le monde a changé, et seuls les peuples en ont pris conscience. Les hommes politiques s’accrochent aux schémas du passé, aux formules éculées, aux discours dépassés et s’étonnent de leur faillite. Le peu d’empressement que les citoyens, un peu partout, mettent à se rendre aux urnes, dénote, non pas un désintérêt de... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2017

SCILE: un G7 pour rien ?

Chronique politique hebdomadaire du vendredi --------------------------------------------------------------                             Les sept pays les plus riches de la planète, se sont réunis à Taomine en Sicile. Ce G7 s’est achevé samedi  dernier, 27 mai, avec un goût d’inachevé. Il y a eu l’accueil de deux nouveaux, Donald Trump et Emmanuel Macron. Ceci n’a pas fait de ce G7 une réussite, loin s’en faut. Le consensus qui a toujours prévalu lors... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2017

TRUMP/POUTINE : Les liaisons dangereuses

Chronique politique hebdomaqaire du vendredi ---------------------------------------------------------------        Le périple à l’étranger de Donald Trump, lui a donné un petit répit, dans la chasse aux sorcières qui bat son plein à Washington. Le faiseur de ‘deals’ américain a affronté l’Orient compliqué. Si le président américain pourrait ne pas achever son mandat, il n’est pas exclu que cet homme versatile et imprévisible, obtienne une percée historique dans le tragique conflit israélo-palestinien. Lors de... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2017

Un sacre, en l'absence du peuple

Chronique politique hebdomadaire du vendredi. Elle est encore cette semaine, franco-française. Les évenements l'imposent, la semaine prochaine, la géopolitique reprendra ses droits. ----------------------------------------------------------------------------------- Les circonstances ont voulu que je sois à Paris, lors de la passation du pouvoir : Hollande/Macron. L’occasion de constater de visu, l’absence du peuple aux Champs Elysées, lors de la montée traditionnelle de l’avenue mythique, par le nouveau Président de la... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2017

Y-a-t-il une vie pour les partis après la Prédisentielle ?

Les événements m'obligent à rédiger une chronique franco-française. Paris bruisse des plus folles théories, néanmoins,certaines vous interpellent.. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Les deux candidats à la Magistrature suprême, prétendent que le clivage droite/gauche, n’existe plus. À les entendre, la gauche a disparue, avec ses synthèses et ses non-dits. La droite ne sait plus où elle en est, prête à s’offrir au premier... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 avril 2017

Une situation abracadabrante

Une chronique de Paris -------------------------------                        La France est toujours sous le choc du premier tour de l’élection présidentielle. Pour la première fois de l’histoire de la Vème république, la droite n’est pas présente au deuxième tour. Le sentiment qui prime chez les électeurs déboussolés, est celui d’un immense gâchis. La République est en réel danger de radicalisation, mais la France a vécu d’autres situations, aussi alarmantes, et s’est... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]