15 mai 2020

LES HÉROS DE TOUS LES JOURS

Le confinement ne doit pas nous empêcher de poursuivre nos activités, autant que possible et défendre nos idées. Voici ma chronique politique hebdomadaire du vendredi: -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------            La pandémie a mis sous les projecteurs des médias le corps médicale. Il ne se passe pas un jour sans que les uns et les autres, gouvernants en tête, ne rendent hommage aux... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2020

L’OCCIDENT A VOULU IGNORER LA MORT

Vendredi, c'est le jour de ma chronique politique hebdomadaire ------------------------------------------------------------------------------------     À voir le traitement que les pays occidentaux ont réservé à la pandémie, on est en droit de se demander si les peuples blancs ont oublié qu’il y a, tous les jours, des hommes et des femmes qui meurent, pas à cause d’une épidémie quelconque, pas par un virus impitoyable, mais tout simplement parce que c’est la vie.    Aujourd’hui, le confinement semble... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 mai 2020

LA CHASSE AUX BOUCS ÉMISSAIRES EST OUVERTE

Le confinement ne doit rien changer à nos bonnes habitudes du vendredi. Voici ma chronique politique hebdomadaire. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- En ces temps de pandémie, la chasse aux boucs émissaires est ouverte. Il y a des coupables idéaux, la Chine et la Mondialisation. Parce qu’il y a eu une mauvaise gestion et une impréparation générale dans le traitement de la pandémie du Covid 19, la faute revient aux délocalisations !! Pour... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2020

LES ÉCUEILS DU JOUR D’APRÈS.

Voici ma chronique hebdomadaire du vendredi: ----------------------------------------------------------------     Les dirigistes, les marxistes et les étatistes vont vouloir profiter du « rien ne sera comme avant » pour mettre en avant leurs orientations économiques et politiques. Les états qui sortent du confinement dû à l’épidémie du coronavirus, risquent d’aller tout droit vers le collectivisme et l’État providence. C’est ce que laisse entrevoir les décisions politiques et économiques qui sont prises au... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2020

LE JOUR D’APRÈS

Mes chers amis, ma chronique cette semaine porte, bien sûr, sur la crise que nous traversons. Voici mes réflexions sur l"après". J'aurai surement à les revoir à la fin du confinement. En attendant, RESTEZ CHEZ VOUS SVP. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------      La crise sanitaire est une pandémie qui a attaqué la plupart des pays du Globe. Plus de deux milliards de personnes se sont trouvées confinées dans leur logement... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2020

RELOCALISATION, MYTHE OU NÉCÉSSITÉ ?

Le confinement ne doit pas nous faire oublier les bonnes habitudes. Vendredi c'est le jour habituel de ma chronique politique hebdomadaire: --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Le coronavirus a mis en évidence l’interdépendance des économies. Les mesures de confinement ont mis à mal la programmation des usines de production en flux tendus. La gestion des stocks devient tributaire des divers fournisseurs et sous-traitants opérant dans... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2020

LE SCOOP DE LA SEMAINE

Vendredi, et le coronavirus est toujours là à guetter. Confinés, nous prions qu'il aille au diable. Je ne crois pas que nous sommes en humeur de nous pencher sur les maux du monde, chaque chose en son temps. Je crois surtout que nous aurions bien besoin d'une pinte de rires. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------    Les informations sur l’origine du coronavirus sont nombreuses. Certaines sont presque convaincantes, mais... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2020

LA RÉSILIENCE DU RÉGIME IRANIEN

Le confinement, la déferlente des informations et des chiffres concernant la crise sanitaire, demandent un peu d'air. Aussi ma chronique politique hebdomadaire du vendredi ne traite pas de la pandémie ou si peu. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------      Les élections législatives en Iran viennent de se tenir. L’abstention a atteint près de 57 %, soit le niveau le plus haut enregistré pour des législatives depuis la révolution islamique... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2020

LE CORONAVIRUS ET L’ÉCONOMIE MONDIALE

Vendredi, jour de ma chronique politique hebdomadaire. Comment ne pas parler du coronavirus ? -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------         Le monde s'immobilise à mesure que le nouveau coronavirus se propage. Des avions sont cloués au sol, des écoles ont fermé au Japon suivi par l’Italie et la France ? Les rassemblements sont interdits en Suisse et ailleurs. L'économie mondiale fait face à son pire risque de... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2020

QUE SE PASSE-T-IL EN France

Avec la peur du terrorisme islamique, la France retrouve ses reflexes xénophobes, le racisme et le rejet de l’autre, du temps de la deuxième guerre mondiale. Avons-nous oublié les leçons tirées du nazisme ? Rappelons-nous les paroles du pasteur allemand Martin Niemoller : « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste. Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n'ai rien dit, je n'étais pas social-démocrate. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]