28 mars 2012

L'ingratitude du Printemps Arabe

  Elles bravèrent, à coté des hommes, les matraques des sbires de Ben Ali, en Tunisie. Elles partagèrent les coups et les brutalités des policiers, à la place Tahrir, en Egypte.Elles participèrent, comme des grandes, à l’insurrection à Benghazi, en Libye. C’est encore par leur courage à défendre leurs enfants contre les sévices d’un autre âge, qu’elles donnèrent le signal de la contestation en Syrie.Elles, épouses, sœurs, mères de familles ont hurlé, avant les autres « Erhal », (Dégage). Partout, elles ont défié... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 14:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mars 2012

Le voile, une polémique inutile

La polémique autour d'un éditorial du magazine marocain francophone TelQuel, enfle, mais doit s'arréter. Elle doit s'arréter, car le problème, si tant est qu'il y ait problème, est mal posé. Le voile, porter ou ne pas porter le voile, y-a-t-il discrimination? Ne pas porter le voile, est-ce blâmable? Certains "gardiens de la morale" auto-proclamés, surtout par les temps qui courrent, le déclarent haut et fort. Ces tartufes n'ont pas de mémoire. C'est feu Sa Majesté Mohamed V, que Dieu ait son âme, qui voulant mettre le Maroc sur le... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 17:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 janvier 2012

Mise au point

Certains continuent à s’obstiner dans une erreur non exempte de mauvaise foi. Ils veulent, contre vents et marées, réduire mon rôle auprès du Président Arafat, à une unique mission de négociations avec les autorités israéliennes pour la reprise de la caisse de retraite des employés palestiniens. Pour couper court à une campagne de désinformation évidente, je publie, ci-après, avec sa traduction, le fac-simile de la lettre que le Président Yasser Arafat a adressé au Secrétaire d’Etat américain de l’époque, Warren Christopher,... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2012

J'ai interviewé Dieu !

Article non paru car jugé trop politiquement incorrect. :) C’est entre l’hallucination et le rêve, entre la réalité et l’illusion que soudain Dieu m’est apparu. Je l’ai tout de suite reconnu puisqu’il nous a créé à son image. Impressionnant, majestueux mais plein de bonhomie qui n’excluait pas une certaine ironie. Je me lance et ose lui parler, peu à peu je m’enhardis et je suis en train d’obtenir le scoop de ma vie, une interview de Dieu. GB. Seigneur, regarde un peu ici-bas, regarde ce que l’homme est en train de faire... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 21:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]