Tout le reste...
05 août 2022

LE MONDE QUI NOUS ATTEND

Nos activités humaines sont, aujourd’hui, sérieusement concurrencées par ce que l’on appelle : l’Intelligence artificielle, l’IA pour les initiés. L’obsolescence du cerveau actuel devient plus qu’une crainte : une évidence.  L’IA et les données cumulées par les systèmes informatiques se font mutuellement la courte échelle.   On peut dire que le cerveau humain est largué dans cette course à plus de performances, et ce n’est qu’un début.  Nous empruntons déjà quelques bribes d’IA pour augmenter les... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2022

CUBA ET SA CRISE

La crise qui affecte l’île depuis presque dix ans a modifié les structures sociales dans l’ile. Les réformes économiques ont contribué à une dislocation idéologique et sociale profonde. Il est regrettable que le gouvernement, pour faire face à l’essor de la corruption et de la délinquance qui ont suivi le libéralisme économique, ai renforcé la répression. Difficile d’excuser le gouvernement cubain par l’impasse politique où il se trouve actuellement.   Il lui faut accepter d’accorder un espace social autonome aux citoyens... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2022

OÙ EST PASSÉE LA FRANCE DES LUMIÈRES ?

  Parfois, il faut faire une pause et regarder autour de soi, le monde tel qu’il est. Formatés depuis notre plus jeune âge, dépositaire de tant d’idées reçues, tel le chien de Pavlov, nous acceptons sans réfléchir, les hommages que l’on doit aux grands Hommes. Tous, des grands hommes ? Tous héritiers du Siècle des Lumières ? C’est à voir ! Le siècle des Lumières fut un mouvement intellectuel lancé en Europe, dans les années 1700. Dépasser l’obscurantisme, propager les connaissances, voilà quels étaient les buts... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2022

L’EUROPE ET SES NOUVELLES DEPENDANCES

Les séries de sanctions à l’égard de la Russie n’ont fait que mettre à mal l’économie de l’Union européenne. Recherchant à se libérer du gaz et du charbon russes, elle n’a fait que changer de maître en la matière, avec des surcouts pénalisant le développement de son économie. On peut dire que le résultat de toutes ses mesures est à l’inverse du but recherché.    Par son suivisme aveugle à l’égard des Etats-Unis, elle s’est mise dans une situation dangereuse. Pourra-t-elle retrouver son autonomie géopolitique ? On... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2022

INDIGNATION

          Le président français, Emmanuel Macron s’est indigné qu’un tir de l’armée russe ait frappé un centre commercial et fait d’innocentes victimes. Il est vrai que la guerre ne fait pas dans la dentelle et les victimes collatérales peuvent indigner même un président de la République française.  Il est vrai également que le président Macron n’a pas connu la seconde guerre mondiale. Il peut alors penser que seuls les tirs de « l’ennemi » font des victimes. A ne parler que des dégâts et des... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2022

Réponse à la lettre ouverte des Ambassadeurs au Maroc

Gabriel Banon écrit à  MESSEURS LES AMBASSADEURS ET CHEFS DE MISSION ACCREDIRES AU MAROC ;  Vous avez rédigé une lettre ouverte sur l’insécurité alimentaire qui menace le monde.  Cette lettre ouverte est étonnante, venant de diplomates qui devraient mesurer leurs propos au trébuchet de la vérité.  Messieurs les ambassadeurs, vous ne pouvez pas affirmer, protégés peut-être par votre immunité diplomatique, des faits en contradiction flagrante avec la vérité sur le terrain.   Vous omettez de... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2022

LITUANIE/RUSSIE, NOUVELLE GUERRE EN VUE ?

      Un million de citoyens russes vivent sur un petit bout de territoire de 15.000 km2. Kaliningrad est une enclave donnant sur la mer Baltique, bordée à l’est, par la Lituanie, la Pologne au sud, une véritable anomalie géographique.   Elle est séparée du reste du territoire russe par les pays baltes. Du fait des sanctions occidentales frappant la Russie, Kaliningrad pose aujourd’hui un problème aussi bien à Bruxelles qu’à Moscou. A peine plus grand que l'Île-de-France, l'oblast (unité administrative)... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2022

FRANCE, TA GAUCHE FOUT LE CAMP.

  La Gauche, ou ce qui en reste, en se jetant dans les bras  de Jean-Luc Mélenchon a abandonné l’école, la République et tourné le dos à la laïcité.  Faut-il rappeler que l’islamogauchisme, est le fonds de commerce du LFI (La France Insoumise). En introduisant le communautarisme dans le système politique français, il entérine le ghetto où s’enferment les oubliés du développement.  Est-ce ainsi que Mélenchon espère rebâtir son parti sous le nom de « Réinventer ».   Que l’on soit de... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juin 2022

LE NAUFRAGE DE LA SUISSE

           La guerre d’Ukraine aura fait une autre victime : la Suisse. Petit pays démocratique, cerné par les montagnes au milieu des Alpes de l’Europe, il s’était imposé dans le monde comme l’abri suprême de la finance mondiale. En outre, par sa neutralité soulignée dans sa Constitution, il offrait aux belligérants de toutes sortes un lieu de rencontre où nombres de compromis salutaires ont pu se réaliser.  On ne peut qu’être médusé de voir avec quelle célérité, historique (?), Berne a suivi... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2022

INQUIETANT, L’ENDETEMENT DE LA FRANCE

  La dette française dépasse maintenant le montant du PIB. Va-t-elle continuer dans une telle dangereuse pente ?  Les taux des banques centrales sont, aujourd’hui, à la hausse. Le problème de la dette va aller, lui aussi, croissant. Certes, la crise du Covid-19 l’a fortement fait grimper. Rappelez-vous, le « quoi qu’il en coûte » d’Emmanuel Macron. Soutenir l’économie s’imposait, mais avait des limites.   Ce n’est pas anecdotique que la dette du pays dépasse maintenant le montant du PIB. Dans... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]