ÉCOUTE ! ÉCOUTE !
Depuis quelques jours, l’ancien président de la République française, Nicolas Sarkozy, comparait devant les juges du pays des droits de l’Homme. Il est accusé d’association de malfaiteurs et de corruption, rien que cela ! Dans des écoutes illégales, (car entre un citoyen et son avocat), on apprend que Sarkozy va peut-être intervenir en faveur d’un magistrat et que ce dernier lui renverra l’ascenseur, en lui donnant des informations sur une procédure en cours (affaire Bettencourt) le concernant, et où il sera d’ailleurs blanchi. La cour le poursuit donc et risque de le condamner à une dizaine d’années de prison. Sarkozy n’est pas intervenu et il n’y a pas eu de renvoi d’ascenseur. En définitive, la France est en train de créer un nouveau délit, le délit d’intention. Depuis quelques années, on constate une dérive malsaine dans le pays des Lumières. On se sert de plus en plus de la justice pour abattre, ou tenter d’abattre, des hommes politiques qui gênent par leur présence.
As-t-on si peur d’une candidature de Sarkozy aux présidentielles de 2022 ?