Avec la peur du terrorisme islamique, la France retrouve ses reflexes xénophobes, le racisme et le rejet de l’autre, du temps de la deuxième guerre mondiale. Avons-nous oublié les leçons tirées du nazisme ?

Rappelons-nous les paroles du pasteur allemand Martin Niemoller :

« Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n'ai rien dit, je n'étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester ».