26 octobre 2018

L’ARABIE SAOUDITE DANS LA TOURMENTE

Chronique politique hebdomadaire du vendredi. ---------------------------------------------------------------      Tous les médias, radios, télévisions, papier, n’ont pas cessé de parler de la mort du journaliste saoudien,  Jamal Khashoggi. Aucun détail ne nous a été épargné. À genoux, debout, torturé (on entendrai presque les cris du supplicié), décapité, démembré. On finit par avoir l’impression d’avoir assisté au drame.   Mais qui est Khashoggi ? Un journaliste, certes, mais aussi un... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2018

LE CRÉPUSCULE D’ERDOGAN

Voici ma chronique politique hebdomadaire: --------------------------------------------------------- Le principe de Peter : Dans une hiérarchie, tout homme a tendance à s’élever à son niveau d’incompétence, semble s’appliquer également aux hommes politiques. Recep Tayyip Erdogan a, sans conteste, grimpé ces échelons jusqu’à la charge suprême. Petit scribe qui a fréquenté une université où personne ne se souvient l’avoir vu, il fait étalage aujourd’hui de son incompétence en matière financière. Intimant l’ordre au gouverneur de la... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2018

LA DÉMOCRATIE, EST-ELLE UNE FIN EN SOI ?

Comme tous les vendredi, voici ma chronique politique hebdomadaire. ---------------------------------------------------------------------------------------------    Abraham Lincoln définit la démocratie comme le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. Oscar Wilde lui rétorque : c’est l’oppression du peuple par le peuple, pour le peuple.   Alors, la démocratie, est-elle  la forme de gouvernance idéale ? Devons-nous faire notre, la définition de Winston... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2018

TRUMP FOSSOYEUR DE L’ÉCONOMIE LIBÉRALE ?

Voici ma chronique politique hebdomadaire: ----------------------------------------------------------      L’hégémonie américaine donne des responsabilités très spéciales, politiques et économiques dont le quarante cinquième président des Etats-Unis fait fi.   Deux des privilèges exorbitants de l’Amérique sont l’hégémonie du dollar et le rôle dominant des multinationales américaines dans les échanges mondiaux. Le pouvoir dominant du dollar est devenu une arme redoutable dans les mains de la justice... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]