27 octobre 2017

Le nouveau Mao est arrivé

Chonique politique hebdomadaire du vendredi -------------------------------------------------------------              L’Occident, les Etats-Unis en tête, devront réviser leurs certitudes. L’axiome selon lequel le développement d’une société ne peut se concevoir qu’après  avoir, au préalable, installer la démocratie, est mis en pièces par le président chinois, Xi Jimping. La Chine est devenue la deuxième puissance économique du monde, sans pour cela être devenue un exemple de démocratie.... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 06:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 octobre 2017

Où va la France ?

Chronique politique hebdomadaire du vendredi ---------------------------------------------------------------                                Depuis l’arrivée au pouvoir d’Emanuel Macron, la question se pose sur l’orientation politique, économique et sociale qu’il entend donner au pays. Le pourfendeur de la Droite et de la Gauche, a bien détruit les partis, socialiste et républicains, mais cette étape annonce-t-elle une réforme profonde et réelle de la... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2017

L'éternel débat: Droite et Gauche

Chronique politique hebdomadaire du vendredi. ---------------------------------------------------------------        Dominique Strauss-Kahn, dans son discours du 3 octobre dernier, a enfoncé des portes ouvertes, sous les applaudissements des survivants du parti socialiste. « Les valeurs de gauche et les valeurs de droite ne sont pas les mêmes. Les deux sont nécessaires à l’équilibre de la société… » Dès les années 68/69, les jeunes patrons (CJP) devenus plus tard, les jeunes dirigeants (CJD),... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2017

Le réveil des peuples

Voici ma chronique politique hebdomadaire du vendredi --------------------------------------------------------------------------                             La mondialisation voulait souder les citoyens de toutes les nations, dans un ensemble unit par l’économie, le marché et la standardisation du mode de vie. L’individu, la famille, le clan, la région, voire le pays, devaient se confondre dans un vague ensemble indéfini, la Mondialisation. Le paradoxe,... [Lire la suite]
Posté par gabrielbanon à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]