UNE HIRONDELLE NE FAIT PAS LE PRINTEMPS.

Shaud Judelman est un rabbin de 36 ans, éducateur, qui vit en Cisjordanie dans l'implantation de Tekoa.
Ali Abu Awwad est un activiste palestinien de 43 ans. Il oeuvre pour la réconciliation entre Palestiniens et Israéliens depuis l'assassinat de son frère Yussef en 2001. Il vit à Beit Oummar, près de Hébron.
Ensemble, ils militent pour qu'une plus grande place soit donnée à la Société civile. Pour eux, de la société civile pourra émerger "La Solution". Ils ne font aucune confiance aux politiques, quelque soit leur bord.
Pour eux, vivre au quotidien le conflit est très différent que de l'observer de loin, dans la sécurité et le confort.
Ils publient de véritables déclarations d'amour à l'autre communauté. Ces articles sont publiés aussi bien en Israël qu'en Europe ou aux Etats-Unis.
Que disent-ils ?
" Nous appartenons aux communautés israélienne et palestinienne endeuillées qui portent le poids de l'échec d'Oslo. Nous avons payé le prix fort de l'extrémisme, de la colère et du manque de sécurité en voyant nos amis, nos familles et nos voisins partir dans leur cercueil.......
......Il nous faut dépasser le fantasme que l'autre finira par disparaître et nous laisser notre place attitrée sur cette terre sainte. Disons la vérité: chacun des deux peuples possède des cartes qui accaparent cette terre de manière exclusive et qui ignore la présence de l'autre.........
........Nous sommes des juifs religieux qui se battent pour les droits et la dignité des Palestiniens et nous sommes des activistes palestiniens qui affirment la place des juifs sur cette terre.....
......Nous appelons nos dirigeants à construire une maison commune où deux vérités puissent cohabiter dans la sécurité, le respect des droits civiques, la liberté et lé dignité".

Je sais qu'une hirondelle ne fait pas le printemps, mais une graine, plantée au bon moment, sur la bonne terre, peut donner un bel arbre. Inchallah !