Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Gabriel Banon, Politiquement Incorrect.
24 janvier 2014

Einstein l'avait prédit

Chronique politique du vendredi matin des Matins Luxe sur Luxeradio

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

images

L’employé contractuel des services secrets américains, Edward Snowden, a rendu public ce que l’on savait déjà : tout le monde espionne tout le monde. Il a en outre, par ses divulgations de ce qu’il fallait taire, réveillé les citoyens lambdas en leur apprenant qu’ils étaient écouté et que leurs conversations n’avaient pas de secret pour les grandes oreilles de la NSA, les experts américains en écoutes sauvages.

 Les nouvelles technologies rognent de plus en plus l’espace privé et la notion d’intimité disparaît

images-3

peu à peu. Il y a des ordinateurs pour tous les âges, et Bébé s’éveille en pianotant le clavier d’un semblant d’ordinateur. On ne s’écrit plus, on tchât ou on envoie des SMS au langage approprié, avec ses codes et ses symboles. Fini les missives qu’on plie et cachette et qu’un facteur vous remet après avoir ou non sonner trois fois. Sur Facebook, on a des amis que l’on ne connaît pas, mais à qui on fait les confidences les plus intimes. On « tweet » et on a le sentiment que l’on est en train de changer le monde.

images-2

 L’activité politique se résume pour beaucoup à des clics. On clic pour dire j’aime ou je n’aime pas. On clic pour lutter contre l’islamophobie, on clic pour lutter contre l’antisémitisme, on clic pour lutter contre le racisme, pour ou contre l’immigration, on clic pour un oui ou pour un non. On clic, on clic, on clic. Peu à peu, le citoyen n’est plus qu’un clic parmi des millions de clics. Fini les envolées lyriques pour défendre des causes toujours nobles. Comme dit la notice : il vous suffit de cliquer. On se plaint, à juste titre, d’être écouté, piraté, envahi. Mais on s’y prête, par l’usage de ces technologies nouvelles, par toutes ces innovations qui animent notre quotidien.

 Le travail à domicile met fin peu à peu aux collègues de bureau. La société, grâce à ses avancées techniques, est en train de devenir une juxtaposition d’individus qui s’ignorent les uns, les autres. Les cours à l’université sont dispensés de plus en plus par le truchement d’une télévision et les étudiants ne connaissent de leurs professeurs qu’une image donnée par un tube cathodique. Plus besoin de sortir, on fait du shopping sur la   ‘ «Toile » et le lèche-vitrines devient du lèche- images. 

images-1

 Boileau disait que l’Homme est un roseau pensant. Alors, il est temps de réfléchir et revenir aux fondamentaux du vivre ensemble. Dialoguer, converser

 

de vive voix, est le meilleur moyen de faire échec à toutes ces « Grandes oreilles », à tous ces « Big Brother ». Ecrire, correspondre, fait échec au piratage et en prime, fait vivre notre langue et nous avec. Ce sont les meilleurs moyens de protéger notre intimité et notre vie privée. Le Verbe et l’Ecrit nous différencient des machines qui nous entourent et nous permettent de garder à notre société son humanisme.

 Albert Einstein disait, je cite : « Je crains le jour où la technologie surpassera nos échanges humains. Le monde aura alors une génération d’idiots » fin de citation. Il me semble bien que ce jour approche à grands pas.

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité
Derniers commentaires
Archives
Newsletter
Publicité