Chronique politique du vendredi matin des Matins Luxe sur Luxe Radio

------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’ONU comme feu la SDN, la société des Nations, avaient été créées pour prévenir les conflits armés. Offrant une tribune pour se défouler et des couloirs pour se rabibocher, la mission semblait aisée. L’utopie d’une paix universelle continuait et continue d’avoir, chez certains, la vie dure.          ,   

DownloadedFile

On constate aujourd’hui, que chaque année voit l’aggravation de vieux conflits ou l’émergence de nouveaux. Les commissions se succèdent, les médiations se multiplient, mais les canons continuent à tonner un peu partout dans le monde.Dans certains cas, comme en Syrie par exemple, la notion même de prévention semble absurde. On ne peut qu’essayer d’empêcher que le cauchemar ne s’aggrave ou surtout ne se propage.

 Se concentrer que sur certains pays en difficulté, rend plus difficile l’appréhension de certains courants et tensions, qui se propagent à travers les diverses crises, auxquelles nous seront confrontés cette année. On sait que les élections constituent un immense facteur de tensions pour les régimes fragiles. Le rôle des sanctions dans la prévention des conflits implique souvent un dialogue de sourd. Elles n’ont pas, à ce jour, réussie à désamorcer la crise nucléaire en Iran. Imposer des sanctions ne doit pas être une réaction automatique par défaut, à une situation donnée. Elles ne sont efficaces que si elles sont coordonnées, et s’inscrivent dans une stratégie acceptée par l’ensemble des acteurs.Les guerres ont changé de visage, et la prévention doit s’y adapter. Les nouvelles technologies nous créent de nouveaux dilemmes.

 Où en est-on aujourd’hui ?

  Le problème du Soudan n’a pas disparu avec la mise en place du Soudan Sud. Tant que la concentration des pouvoirs et des ressources reste entre les

images-2

mains d’une petite élite, la guerre civile continuera de déchirer le pays, avec le risque de déstabilisation de la région.  La Turquie et le PKK continueront à avoir des relations tendues et le risque d’une aggravation des violences grandira, si le Premier ministre turc, Erdogan, met fin à sa tentative de négociations avec le leader kurde. Les élections présidentielles de 2014 risquent d’être un facteur aggravant si Erdogan confirme sa candidature à la magistrature suprême. L’Afghanistan est loin d’être pacifié. Le risque est grand de voir, outre le Pakistan, l’Inde et la Russie enter dans la danse.Pour le Pakistan, avis de tempêtes à l’approche des élections qui vont se tenir cette année. L’instabilité du Sahel, le Mali, le Nigeria et les autres pays limitrophes, n’est plus à démontrer. Le Mali est en tête de la liste des pays problématiques de la région, malgré la reconquête menée par l’armée régulière malienne, avec l’aide des forces françaises.

images

  La situation dans la République démocratique du Congo reste préoccupante, et le conflit avec les rebelles, devenus soldats puis de nouveau rebelles, perdure.  Au Kenya, malgré les réformes visant à rectifier les déficiences électorales et à gérer la violence qui a suivi les élections présidentielles de 2007, les facteurs structurels de conflit persistent. Que dire de la Syrie, du Liban, du conflit israélo-palestinien, si ce n’est que le Moyen Orient demeure une poudrière. L’Asie centrale fournit une liste interminable de pays au bord du précipice, sans oublier les pays riverains de la mer de chine.

 Que dit la déclaration universelle des droits de l’homme dans son article 25, alinéa 1 :« Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté. »

On en est loin, et la fin des conflits armés aussi.